Vagabondes dans la pelouse

Vagabondes dans la pelouse

 

 

 

 

 

 

 

Avec les enfants, examinez la pelouse à la recherche de petits trésors.

La pelouse est pleine de vie. Elle n’est pas seulement formée de brins d’herbes mais de toute sortes de plantes. Je préfère une pelouse naturelle, sans produits chimiques, remplie de plantes.

Ma pelouse est force, volonté, diversité. Elle est la nature même dans toute sa complexité, sa variété, sa beauté.
Elle est composée de brins d’herbe fins et étroits. Ils semblent si fragiles parmi le lierre terrestre qui courre comme un fou en un chapelet de dentelles.
C’est plein de pissenlits dont les feuilles en dent-de-lion croquent le soleil, ils se mêlent à l’armoise finement ciselée et à la santoline minuscule et pointue.
Ma pelouse est parsemée de plantains gras et prospères. Ses feuilles nervurées ressemblent à de larges oreilles de lapin raccourcies.
Bientôt fleurira le lotier en grosses plaques dorées et riantes se mélangeant au trèfle vert contrastant.
Ici et là, de minuscules fleurs blanches au nom inconnu, frôlent les prêles, ces poils drus et raides qui les chatouillent au moindre vent.
Un peu partout poussent des oxalides avec ses feuilles en formes de cœur. Elles se referment la nuit tombée pour mieux se camoufler.
Tout ça, et sans compter toutes les autres herbes et fleurs qui vont du chiendent vigoureux et ferme aux choux-gras plantureux en passant par le pain d’oiseau tourbillonant, les liserons grimpants et les fraises des champs.
J’en oublie sûrement beaucoup d’autres au nom exotique ou inconnu. Elles font partie de mon petit coin de terre, mon petit paradis perdu dans le grand univers.

Francine
francine.grimard@videotron.ca
Aucun commentaire

Publier un commentaire